Directeur ou directrice scientifique de l’Institut du cancer des Instituts de recherche en santé du Canada

Reconnaissant que la date limite initiale était le 30 septembre, la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, les IRSC ont prolongé la date limite de présentation des demandes au 4 octobre 2021.

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont à la recherche d’une personne d’un naturel collaborateur et visionnaire pour assurer la direction scientifique de l’Institut du cancer (IC des IRSC), l’un de leurs 13 instituts virtuels. Il s’agit d’un mandat renouvelable de quatre ans.

Les IRSC souscrivent aux valeurs et aux principes d’équité, de diversité et d’inclusion (EDI) dans tous les aspects de leurs activités. Les IRSC encouragent les candidatures de personnes qui ont longtemps été exclues et marginalisées, notamment les Autochtones, les minorités racisées, les personnes handicapées, les femmes et les membres de la communauté LGBTQ2+.

Contexte

Les IRSC sont l’organisme fédéral de financement de la recherche en santé du Canada. Composés de 13 instituts virtuels, les IRSC collaborent avec des partenaires et des chercheurs pour favoriser les découvertes et les innovations qui améliorent la santé de la population et le système de soins du pays. Régis par la Loi sur les IRSC et conformément à la responsabilité des IRSC envers le conseil d’administration et le gouvernement du Canada par l’entremise du ministre de la Santé  les IRSC s’emploient à créer de nouvelles connaissances scientifiques et à permettre leur application, en privilégiant les priorités d’importance pour la santé de la population canadienne.

Les IRSC ont récemment publié leur plan stratégique 2021-2031 Vision pour un avenir en santé dans lequel ils définissent le cadre contextuel qui permettra à la recherche canadienne en santé d’être reconnue comme étant inclusive, collaborative, transparente, respectueuse des cultures et axée sur des retombées concrètes. Les IRSC sont déterminés à appliquer les principes d’équité, de diversité et d’inclusion. En outre, ils ont adopté une démarche respectueuse des cultures et fondée sur les différences, qui intègre les systèmes de connaissances autochtones, en écoutant attentivement les Premières Nations, les Inuits et les Métis et en collaborant avec eux pour renforcer davantage la recherche en santé autochtone au Canada.

L’IC des IRSC finance la recherche sur le cancer au Canada qui est fondée sur des normes internationales reconnues d’excellence scientifique et qui vise à réduire le fardeau du cancer sur les personnes et les familles, par la prévention, le dépistage, le diagnostic, des traitements efficaces, les systèmes de soutien psychosocial, et les soins palliatifs et aux survivants. Les IRSC représentent l’un des principaux bailleurs de fonds de la recherche sur le cancer au Canada. L’IC des IRSC est résolu à créer et à maintenir au Canada un solide milieu de recherche sur le cancer qui attire et soutient des chercheurs de renommée internationale en leur offrant leadership et appui. Depuis sa création, l’IC des IRSC a pour objectif stratégique de diriger l’élaboration d’approches éprouvées de la recherche sur le cancer, y compris la recherche multi-instituts et interdisciplinaire.

L’IC des IRSC vise à maximiser l’impact de ses investissements dans la recherche et à faire progresser l’innovation dans le domaine de la recherche sur le cancer au Canada. Il se concentre sur les lacunes importantes et les domaines émergents de la recherche sur le cancer, y compris la prévention du cancer, l’équité, les cancers les plus mortels ou les plus difficiles à traiter, ainsi que les services de santé et l’économie de la santé liés à la lutte contre le cancer. À l’heure actuelle, l’IC des IRSC fait des investissements stratégiques dans la promotion du dépistage précoce, la survie, la prévention primaire et la correction des disparités dans le domaine du cancer. Étant donné les vastes répercussions de la COVID-19, comme les retards dans le diagnostic et le traitement du cancer, on s’attend à ce que la recherche sur le cancer suscite un grand intérêt au cours des prochaines années. Par ailleurs, le Canada devrait faire face à un nombre croissant de cas de cancer liés à la croissance et au vieillissement de la population. En facilitant les partenariats et en s’efforçant d’accélérer l’application de connaissances, l’IC des IRSC s’attaque au risque du cancer par la voie de la prévention, du dépistage, du diagnostic, des traitements et des soins palliatifs pour le bien de tous les Canadiens et Canadiennes, notamment des personnes atteintes du cancer et de celles qui y ont survécu.

L’IC des IRSC joue un rôle directeur dans l’établissement d’un programme national de recherche stratégique sur le cancer et améliore la santé des Canadiens et Canadiennes en appuyant des initiatives de recherche transversales qui conduisent à une prévention, à un diagnostic et à un traitement améliorés du cancer. Grâce à des partenariats avec des organismes de bienfaisance, d’autres bailleurs de fonds, ainsi que des organismes fédéraux, provinciaux et non gouvernementaux, y compris des groupes de patients, l’Institut tâche de financer les recherches qui contribuent aux priorités en matière de lutte contre le cancer et le maintien d’un environnement de recherche sur le cancer bien établi qui attire et appuie des chercheurs en début de carrière prometteurs, des chercheurs de renom et des équipes de recherche. Par ailleurs, l’IC des IRSC entretient des relations fructueuses avec le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et l’Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer (ACRC).

L’IC des IRSC a établi de solides partenariats avec de nombreux instituts des IRSC et dirige conjointement deux initiatives (Consortium canadien de recherche en épigénétique, environnement et santé [CCREES] et Santé personnalisée), en plus de participer activement à plusieurs autres (Transitions dans les soins, Initiative canadienne du microbiome, Stratégie de recherche intégrée sur le cannabis). Parmi les autres domaines d’investissement figurent le cancer du sein métastatique et la participation à l’appel récent de l’Alliance mondiale contre les maladies chroniques dans le domaine du cancer. Le développement des capacités au moyen de programmes à l’appui du perfectionnement des stagiaires et des chercheurs en début ou en milieu de carrière forme une partie essentielle du soutien qu’accorde l’IC des IRSC au secteur de la recherche en santé, tout comme l’accent mis sur la mobilisation des connaissances facilitée par de solides partenariats et des stratégies de communication.

Principales responsabilités

Relevant directement du président des IRSC et collaborant avec de hauts dirigeants des IRSC ainsi qu’avec ses homologues d’autres instituts, le directeur ou la directrice scientifique de l’IC des IRSC assurera la direction administrative et scientifique globale de l’Institut, en plus de défendre et d’appuyer la recherche en santé et la mobilisation des connaissances conformément aux normes d’excellence scientifique les plus élevées.

Le directeur ou la directrice scientifique de l’IC des IRSC :

À titre de membre du conseil scientifique et en collaboration avec ses collègues des autres instituts des IRSC ainsi qu’avec l’équipe de la haute direction des IRSC, le directeur ou la directrice scientifique :

Principales qualités requises

Le candidat choisi ou la candidate choisie :

* Les questions concernant les établissements admissibles des IRSC peuvent être adressées à SDrecruitment-recrutementDS@cihr-irsc.gc.ca.

Remarques importantes

La date d’entrée en fonction pour ce poste sera au plus tard le 1er juillet 2022.

Le directeur ou la directrice scientifique demeurera à l’emploi de son établissement d’accueil et devra consacrer au moins 50 % de son temps à la prestation de services aux IRSC.

Le nouveau directeur ou la nouvelle directrice scientifique de l’IC des IRSC pourra compter sur le soutien des IRSC :

Le directeur ou la directrice scientifique se verra accorder du financement, sous la forme d’une subvention annuelle d’appui aux instituts, pour recruter une équipe de soutien par l’intermédiaire de son établissement d’accueil. On s’attend à ce que l’établissement d’accueil collabore avec les IRSC pour soutenir l’Institut, par exemple, en fournissant des bureaux. Le directeur ou la directrice scientifique sera tenu d’appliquer les pratiques exemplaires en matière d’équité, de diversité et d’inclusion pour promouvoir, recruter ou maintenir en poste les membres de l’équipe.

Le modèle 50-50 permet aux directeurs et directrices scientifiques de rester au fait de l’évolution de la recherche dans leurs domaines d’étude respectifs, composante essentielle de leur rôle, mais il augmente aussi le risque de situations de conflits d’intérêts potentiels, perçus ou réels. Les directeurs et directrices scientifiques sont assujettis à la Politique sur la prévention et la gestion des conflits d’intérêts à l’intention des directeurs scientifiques et des membres du conseil d’administration et des organes consultatifs des IRSC. La politique des IRSC sur les conflits d’intérêts vise à éviter et à prévenir de façon proactive les situations de conflits d’intérêts où les intérêts personnels (recherche, finances, famille) peuvent entrer en conflit potentiel, perçu ou réel avec les responsabilités d’un directeur ou d’une directrice scientifique des IRSC. La politique stipule que les directeurs et directrices scientifiques ne sont pas autorisés à présenter des demandes de financement aux IRSC pendant qu’ils sont en poste et que, dans certains cas, ils peuvent être appelés à réduire leurs fonctions ou à renoncer complètement à leur rôle dans des projets de recherche existants si un risque réel et significatif de conflit d’intérêts est établi.

Après sa nomination, le candidat ou la candidate au poste de directeur ou directrice scientifique devra soumettre un Formulaire de déclaration des intérêts externes. Avant d’assumer les fonctions du directeur ou de la directrice scientifique, le candidat retenu ou la candidate retenue devra organiser ses affaires personnelles de telle sorte que ses intérêts externes n’entrent pas en conflit avec ses responsabilités aux IRSC. Tout conflit devra être déclaré et résolu dans l’intérêt des IRSC et du public. Plus de renseignements à ce sujet se trouvent ici.

Si vous avez des questions au sujet de la politique sur les conflits d’intérêts, écrivez à declaration@cihr-irsc.gc.ca.

Si vous avez besoin de mesures d’adaptation à tout moment du processus de candidature et d’embauche, veuillez envoyer un courriel à l’adresse SDrecruitment-recrutementDS@cihr-irsc.gc.ca.

La préférence sera accordée aux citoyennes et aux citoyens canadiens, et la connaissance des deux langues officielles constitue un atout.

Comment poser sa candidature

Veuillez faire parvenir votre CV accompagné d’une lettre de présentation et d’une liste de trois références (nom, relation et adresse courriel) aux Instituts de recherche en santé du Canada, à l’adresse SDrecruitment-recrutementDS@cihr-irsc.gc.ca.

Les candidatures doivent être reçues au plus tard le 4 octobre 2021.

Pour de plus amples renseignements sur les IRSC, leur vision et leurs priorités, veuillez consulter leur site Web. Pour plus d’information sur l’IC des IRSC et ses priorités stratégiques, rendez-vous à son site Web.

Si vous avez des questions concernant ce poste de direction des plus intéressants, veuillez écrire à SDrecruitment-recrutementDS@cihr-irsc.gc.ca.

Date de modification :