Des membres des communautés autochtones contribuent à créer un avenir plus sain
Message de la Dre Carrie Bourassa

En tant que directrice scientifique de l’Institut de la santé des Autochtones (ISA) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), je vous souhaite une merveilleuse Journée nationale des peuples autochtones le 21 juin, et un joyeux Mois national de l’histoire autochtone. Même si la pandémie de COVID-19 nous mène la vie dure, je crois que l’autodétermination des Premières Nations, des Inuits et des Métis nous aidera à traverser cette période difficile. Cette détermination se révèle dans Kitatipithitamak mithwayawin (expression crie signifiant « nous sommes maîtres de notre santé »), une étude multicentrique financée par les IRSC. Le projet réunit des chercheurs-boursiers autochtones et alliés, des chefs de communauté et des anciens ainsi que des organisations politiques autochtones, qui lutteront contre la COVID-19 grâce au savoir traditionnel.

En tant que leader de l’engagement autochtone pour le nouveau Groupe de travail fédéral sur l’immunité face à la COVID-19, je souhaite encourager les Peuples autochtones à participer au plan stratégique du Canada sur la sérosurveillance – et veiller à ce que leur opinion soit prise en compte.

Ces deux objectifs illustrent ma conviction que la recherche participative effectuée par des Autochtones est importante – un élément clé du plan stratégique quinquennal de l’ISA et du plan d’action des IRSC. Par exemple, le programme Environnement réseau pour la recherche sur la santé des Autochtones (ERRSA), qui durera 16 ans et bénéficiera d’un financement de 100,8 millions de dollars du gouvernement fédéral, aidera neuf centres à développer leurs capacités, leur recherche et leur application des connaissances en ce qui a trait aux priorités et aux valeurs des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Ces projets sont la preuve que l’intégration des conceptions autochtones du mieux-être, de la force et de la résilience à la recherche en santé peut contribuer à créer un avenir plus sain.

Miigwetch, merci, thank you,

Dre Carrie Bourassa
Directrice scientifique
Institut de la santé des Autochtones (ISA) des IRSC

Liens connexes

Date de modification :